Accueil > ENFUMANCE ! > Zéro de conduite

  Est-ce qu'un jour on s'attaquera délibérément à la FRAUDE FISCALE et aux PARADIS dont le plus proche est au Luxembourg ?

   Parmi d'autres observations, je suis consterné par l'inconsistance des élus LREM.

 On voit en fait un grand silence dans leur association (ce n'est que cela LREM) ; psittacisme ballot, complètement mou, ça suinte de partout le petit parvenu et le futur nouveau riche qui se frotte les mains sous son bureau ; vous avez déjà vu un sénateur, un député dans la gêne ? De même un conseiller général ou départemental, ça ne meurt pas de faim : j'en ai vu pas mal... et ça fait un clientélisme d'enfer ; j'ai assisté à des tractations au coin du feu avec un bon whisky dans la main... Évidemment, ça n'est pas nouveau et ça existera toujours.

 Par ailleurs, ce large mouvement de fond qui vient de loin pose enfin un vrai problème aux zombies politiques de l'oligarchie : c'est la guerre asymétrique, celle du faible au fort, et qui a l'avantage stratégique majeur de l'imprévisibilité... Il ne faut pas que les gilets jaunes se donnent officiellement une chefferie...

  D'autre part, le gouvernement a sciemment laissé faire les casseurs à Paris. Des responsables policiers l'ont dit aux gilets jaunes et ils l'ont répété sur un plateau de télé (france 5, C politique). Ce n'est pas  nouveau et ça marche toujours (un petit peu). Quant à l'argument de la baisse du commerce, c'est gros : la grande distribution et les grossistes affament les producteurs. Alors si on les mord un peu aux fesses, c'est bien fait ! De toutes façons, le public fera ses courses un peu plus tard... Oh mes pauvres supermarchés et autres ! Comme c'est triste la larme à l’œil du coiffeur ou du marchand de fringues...

   écolomagie

  Nos politiques (et les verts) nous font du beau spectacle : la paranoïa du DIESEL ne concerne que les automobiles ! Les Poids lourds, Autocars, Navires, Aéronefs sont exclus ! Juste pour situer le degré de paranoïa des plus virulents détracteurs du véhicule DIESEL, il faut leur révéler les données de l’industrie maritime qui a démontré qu'en considérant la taille des moteurs et la sale qualité du carburant utilisé, les 15 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’automobiles de la planète. Ces porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait hier dans nos usines délocalisées, aujourd’hui, ils brûlent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller et retour entre l’Asie et l’Europe. Ces malheureux 15 navires font partie d’une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers. Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres, et que le plus moyen de ceux-ci brûle environ 900 litres de fuel en seulement une heure, alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver. Pour continuer sur le chemin de la schizophrénie paranoïde, prenons en compte toute la flottille de pêche et les 4,7 millions de poids lourds en transit à travers la France. Les milliers d’avions qui sillonnent le ciel et dont la consommation par passager et par km parcouru est 3 fois plus nocive pour le climat que l’automobile. Pour compléter cette petite fable, n’oublions pas l’indispensable domaine agricole où la  consommation moyenne d’énergie est de 101 litres de fuel par hectare. Mais pas d’affolement, on va sauver la planète en collant une nouvelle TAXE quelque part...

  Comme vous le savez bien, en payant une TAXE  sur le gas-oil, celui-ci ne polluera plus… sauf si vous estimez qu’on vous prend vraiment pour des idiots.

  Cela prouve également que les "journaleux" sont achetés par le pouvoir pour nous  laver le cerveau.

   ITALIE... et France !

  Il semble bien que l'ITALIE commence à sombrer devant les marchés... Un grand coup de gueule comme les Grecs, et puis pfuittt... Ce qui prouve bien que les solutions sociales et tout simplement humaines ne passent plus par la politique...

  Si on laisse faire le nain Camembert et sa troupe de collégiens, dans peu de temps le pays se fera racheter par des sociétés privées : arc de triomphe, aéroports divers, tour Eiffel, Grand palais, etc. y'a qu'à ce baisser pour faire ses courses.