Accueil > Articles > vit B9 et méthylation

Vit. B9 et la méthylation dans l'organisme


Pas de panique. Pour une fois, un peu de biochimie, pas à pas, sans dopage !

Vous allez voir qu'on plonge rapidement dans la nutrition. Prêt ?



METHYLATION

Réaction chimique par laquelle une substance reçoit un groupe méthyle CH3


1. notions préliminaires


  • Qu'est-ce qu'un radical mono-carboné ?
    • C'est un fragment de molécule comportant 1 seul atome de carbone, transporté entre différents substrats par des enzymes.
    • Exemples :
  quelques radicaux monocarbonés :
méthyl CH3, hydroxyméthyl CH2OH, formyl CHO, etc...


  • La vitamine B9, c'est l'acide folique. (bonne nouvelle, elle est soluble dans l'eau comme le pastis)
    • B9 est le précurseur d'un coenzyme, le tétra-hydro-folate, ou THF.
    • Le THF est le coenzyme transporteur de la plupart des radicaux mono-carbonés.
    • Le méthyl-tétra-hydro-folate, c'est du THF avec un CH3 accroché sur l'azote (N) numéroté 5 sur l'image ci dessous :
       

Le THF est donc un donneur de méthyle


où trouver de la vitamine B9 ?


  • Le méthyl-tétra-hydro-folate (MTHF) et la choline sont des donneurs alimentaires de groupements méthyle CH3


       
Choline
3 groupements CH3

Le jaune d'oeuf est de loin l'aliment le plus riche en choline : un œuf (50 g) en contient 125 mg. Viennent ensuite le foie des animaux (autour de 300 mg/100 g), la viande et le poisson (de 70 mg à 100 mg/100 g), puis les légumineuses et les noix (environ 40 mg/100 g).

  •      Les 2 molécules, THF et choline, régulent la formation de la SAM (S adénosyl méthionine) :




SAM
S adénosyl méthionine
(S pour Soufre)


La SAM transporte le radical méthyle CH3 sur le S.
Toutes les réactions de méthylation du corps requièrent de la SAM !


  • Il ne manque plus que la bétaine :

Bétaine

elle ressemble à la choline, non ?

     La bétaine est fabriquée à partir de la choline de façon irréversible.


2. Où et comment interagissent THF, SAM, Choline ? 


Ces protagonistes forment un cycle métabolique :


Phospho-éthanol-amine (PtdEtn)
Phospho-choline (PCho)
Phosphat-idyl-choline (PtdCho)
Glycéro-phospho-choline (GPCho)
Sphingomyéline (SM)
Bétaine (Bet)
Homocystéine (Hcy)
Méthionine (Met)

Voies métaboliques de la choline, méthionine, et bétaine

      On voit donc de manière claire, que le méthyl-THF issu de la vitamine B9 cède son méthyle CH3 soit à l'homocystéine (Hcy), soit à la bétaine (Bet), pour former l'acide aminé méthionine (Met); prise en charge par l'enzyme SAM, et avec l'appoint de phospho-éthanol-amine, on fabrique de la phosphat-idyl-choline (PtdCho), de la shingo-myéline (SM) et de la glycéro-phospho-choline GPcho; par suite la sphingomyéline et la glycéro-phospho-choline peuvent donner de la choline; celle-ci est transformée irréversiblement en bétaine, ou bien peut redonner de la phosphat-idyl-choline via l'étape intermédiaire phospho-choline. Le groupement méthyle voyage en fait dans ce cycle.

      On voit aussi que les métabolites des folates et de la choline interagissent puisque le MTHF peut céder un méthyle à l'homocystéine pour former la méthionine.

3. ça sert à quoi, la méthylation finalement ?

  • synthèse de l'ADN et de l'ARN (à partir des CH3)
  • masquage et/ou accessibilité à la lecture de l'ADN           -(voir animation)-
    • par méthylation des histones
    • par méthylation d'une centaine d'autres protéines
    • une méthylation élevée inhibe l'expression du gène concerné alors qu'une déméthylation favorise son expression
    • l'exercice physique, à raison de deux séances par semaine pendant six mois, peut modifier la méthylation de plus de 7 000 gènes contenus dans les cellules adipeuses (et musculaires) d'hommes d'âge moyen !
  • synthèse des neurotransmetteurs
    • le manque de soins maternels ou encore des agressions répétées durant la tendre enfance sont associés, à l'âge adulte, à divers problèmes de santé mentale telles l'anxiété et la dépression. Les travaux les plus récents dans le domaine montrent que l'effet psychologique et comportemental de ces conditions adverses passe par des changements sur le plan biologique: la privation de soins ou l'agression entraineraient une modification de l'expression des gènes due à la méthylation de l'ADN.

    • les adultes qui ont eu un haut niveau d'agressivité pendant l'enfance présentent un faible taux de sérotonine dans le cortex orbito-frontal. La sérotonine est un neurotransmetteur jouant un rôle crucial dans le développement du cerveau et dans la modulation de l'agressivité. Une partie des travaux, effectuée in vitro, a par la suite montré que cette faible production de sérotonine pouvait être causée par la méthylation de gènes associés à la production des lymphocytes T.
    • cette méthylation associée au maternage toucherait même l'ensemble du génome !
    • une équipe de recherche canadienne a découvert un mécanisme qui intègre le souvenir d’une blessure directement dans l’ADN de notre cerveau par un processus de méthylation de l’ADN. La méthylation laisse une marque sur les gènes et maintient le « souvenir » d’une expérience !
  • détoxification hépatique
  • détoxification des métaux lourds
  • myélinisation des nerfs
  • synthèse de la carnitine et du coenzyme Q10

       L'homocystéine, issue du cycle cystéine de trans-sulfuration, ne doit pas être en forte quantité dans l'organisme: c'est une molécule rugueuse qui rabote les parois vasculaires; sa présence à taux élevés représente un facteur de risque indépendant des maladies cardiovasculaires, et témoigne d'un déficit en vit. B9 et B12 qu'il convient de corriger (c'est efficace !)

          De plus, environ 15% de la population présente un polymorphisme enzymatique qui se traduit par un déficit de conversion acide folique vers le méthyl-THF. L'homocystéine sérique est donc élevée dans ce cas, mais la supplémentation en acide folique et B12 ne change rien ou presque. La  méthylation nécessite du zinc et aussi de la vitamine B3 (niacine).

     On a étudié la relation entre prise orale de folates et maladies cardiovasculaires. Les essais cliniques montrent l'utilité à accroître la richesse alimentaire en folates dans l'hypertension et dans la resténose artérielle coronaire après dilatation. Les études mettent l'accent sur le contenu alimentaire en folates et en méthionine, mais ne parlent pas de la prise alimentaire de choline comme variable ajustable. Peut-être les groupes les plus affectés sont ceux qui consomment le moins de donneurs de méthyle.

    Plus de 20 études épidémiologiques indiquent une forte association inverse entre ingestion alimentaire en folates ou leurs taux sanguins et le risque de développer des adénomes ou des cancers colo-rectaux.      

     Pour nous au quotidien, apporter de la vitamine B9 alimentaire ou sous forme de complément alimentaire est important. Une étude réalisée dans les maisons de retraite fait état d'un taux frisant le zéro chez les pensionnaires : la faute à l'alimentation industrielle qui arrive à l'institution !

    Apporter de la choline peut être intéressant. Vous trouverez facilement par ailleurs des listes d'aliments correspondants.

-----&&&&&-----


       Allez, c'est assez pour aujourd'hui je suppose !

Mais cette fonction de méthylation dans l'organisme mérite d'être connue, et fera l'objet d'un important chapitre dans mes prochains livres.